Choix du médecin traitant et du parcours de soins coordonné mis en place au 1er juillet 2005

Selon la réglementation actuellement en vigueur, les adhérents de la mutuelle des affaires étrangères en poste ou résidant à l’étranger ne sont pas soumis au dispositif du médecin traitant. 

Lors d’un séjour temporaire en France à l’occasion de congés, aucune pénalité financière ne sera appliquée si vous consultez un médecin spécialiste sans avoir été orienté par le médecin traitant.
Par contre, si vous êtes amené à rentrer en France, notamment dans le cadre d’une nouvelle affectation, vous devez avertir votre centre de sécurité sociale le plus rapidement possible pour que la déclaration de choix du médecin traitant puisse vous être adressée.